Histoire du scrabble

Alfred Mosher Butts, un architecte newyorkais de 31 ans au chômage, conçoit la première version d'un jeu de lettres qui faisait appel autant au hasard qu'à la réflexion. La répartition et la valeur des lettres avaient été calculées sur la base d'une analyse statistique de la première page du New York Times ainsi que sur d'autres publications et dictionnaires.
Butts appela sa création Lexiko et commença à la vendre 1.50 $, mais il lui fallut beaucoup d'obstination pour faire connaître et reconnaître son jeu.
Par la suite, Butts en modifia le concept en ajoutant un plateau à grille pour le placement des lettres, et le rebaptisa Criss-Cross Words (les mots en croix).
Il vendit finalement les droits à l'entrepreneur James Brunot en échange d'une simple redevance.  
La grille actuelle n'est vraiment apparue qu'en 1938 et le jeu prends
le nom de « Scrabble » qui peut se traduire par "chercher frénétiquement à tâtons". James Brunot dépose le brevet en 1948, et fait construire la première usine de fabrication de ce jeu.
Le succès ne date que de 1952 quand, selon la légende, l'un des propriétaires de Macy's (le plus grand magasin de New York), qui joua au Scrabble pendant ses vacances, entra dans une violente colère lorsqu'il s'aperçut que ce jeu était absent de ses rayons.
La version francophone fut créée en 1955.
Le jeu est distribué dans 121 pays et disponible en 36 langues.  Il est pratiqué par des millions de personnes.
Alfred Butts  (13.04. 1899 - 4.04. 1993)  vit ainsi son invention se hisser au niveau de phénomène mondial